Les propositions subordonnées

Introduction

Par définition, les propositions subordonnées ne peuvent pas être autonomes mais dépendent toujours de la proposition principale. En allemand, on renvoie habituellement le verbe de la subordonnée en fin de proposition. De plus, en allemand, les subordonnées doivent toujours être séparées de la principale par une virgule.

Exemple :
Ich weiß nicht, ob er dir hilft. Je ne sais pas s’il t’aide.

Remarque

Si on place la proposition subordonnée en début de phrase, devant la proposition principale, il faut alors faire commencer la proposition principale par le verbe conjugué (car celui-ci est toujours en deuxième position, la première étant alors occupée par la proposition subordonnée).

Exemple:
Ob er dir hilft, weiß ich nicht.

Il est important de faire attention à plusieurs choses dans la construction des différentes propositions subordonnées. Pour cette raison, une page est consacrée à chaque type de proposition subordonnée.

Afficher les commentaires »

Laissez un message