La phrase interrogative allemande – Poser des questions

Introduction

En allemand, les questions peuvent être posées sans mot interrogatif (interrogation totale) ou bien être introduites par un mot interrogatif (interrogation partielle).

Apprends comment construire des phrases interrogatives en allemand et les principaux mots interrogatifs avec nos explications simples et claires accompagnées d’exemples. Tu pourras ensuite tester tes nouvelles connaissances avec nos exercices.

L’interrogation totale

L’interrogation totale (die Entscheidungsfrage) est la question sans mot interrogatif. Elle porte sur toute la phrase et appelle pour réponse oui ou non. On la construit habituellement en inversant le groupe sujet-verbe. Les autres éléments de la phrase (objets, indication de temps, de lieu etc.) suivent dans le même ordre que dans une phrase simple affirmative.

Exemple :
Habe ich dir das Buch gegeben? T’ai-je donné le livre?

L’interrogation partielle

L’interrogation partielle (die Ergänzungsfrage) est la question introduite par un mot interrogatif. Elle porte sur un élément de la phrase, celui que le mot interrogatif (qui, quel, où, etc...) désigne et pour lequel on demande un complément d’information. On n’y répond jamais ni par oui ni par non.

Le mot interrogatif introduit la question. Suivent immédiatement le verbe conjugué (toujours en deuxième position), le sujet et le reste de la phrase, dans le même ordre que dans une phrase affirmative simple. L’élément sur lequel porte l’interrogation disparaît, puisqu’il est remplacé par le pronom interrogatif.

Exemple :
Wann habe ich dir das Buch gegeben?
→ Gestern hast du mir das Buch gegeben.Quand t’ai-je donné le livre? → Tu m’as donné le livre hier.

Dans les interrogations qui portent sur le sujet, le verbe conjugué se met à la 3e personne du singulier, comme en français.

Exemple :
Wer hat dir das Buch gegeben?Qui t’a donné le livre?

Dans les interrogations qui portent sur l’objet avec une préposition, celle-ci est placée devant le mot interrogatif (la préposition détermine le cas du mot interrogatif).

Exemples :
Mit wem gehst du ins Kino?Avec qui vas-tu au cinéma?
Für wen ist das Geschenk?Pour qui est le cadeau?

Les principaux mots interrogatifs

AllemandFrançaisEmploi – La question porte sur…Exemple
wer qui le sujet (personne) Wer hat dir das Buch gegeben? – Der Lehrer.Qui t’a donné le livre? - L’enseignant.
wem à qui l’objet indirect au datif (personne) Wem hast du das Buch gegeben? – Meiner Freundin.À qui as-tu donné le livre? - À ma copine.
wen qui l’objet direct à l’accusatif (personne) Wen habt ihr gesehen? – Unseren Trainer.Qui avez-vous vu? - Notre entraîneur.
was que, qu' le sujet ou l’objet (inanimé)/activité (appelle un verbe) Was ist das? – Das ist ein Handy. Qu’est-ce que c’est? - C’est un téléphone portable.
Was habt ihr gesehen? – Einen Regenbogen.Qu’est-ce que vous avez vu? - Un arc-en-ciel.
Was machst du da? – Ich lese.Que fais-tu là? – Je lis.
wessen à qui, de qui l’appartenance Wessen Auto ist das? – Das ist Toms Auto.À qui est cette voiture? - C’est la voiture de Tom.
wo le lieu (position) Wo ist der Bahnhof? – Gleich um die Ecke.Où est la gare? - Juste au coin.
wohin le lieu (direction) Wohin geht ihr? – Wir gehen zum Bahnhof.Où allez-vous? – Nous allons à la gare.
woher d’où le lieu (provenance) Woher kommst du? – Ich komme aus Deutschland.D’où viens-tu? – Je viens d’Allemagne.
wann quand un moment du temps Wann habt ihr gefrühstückt? – Um 7 Uhr.Quand avez-vous petit-déjeuné? – À 7 heures.
wie comment la manière (appelle un adjectif) Wie geht es dir? – Gut.Comment vas-tu? – Bien.
warum/ weshalb/ wieso pourquoi, pour quelle raison? la cause, la raison d’une action/situation Warum kommst du so spät? – Weil der Zug Verspätung hatte.Pourquoi viens-tu si tard? - Parce que le train avait du retard.
wozu pourquoi, dans quel but? le but d’une action/situation Wozu willst du Karate lernen? – Um mich zu verteidigen.Pourquoi veux-tu apprendre le karaté? - Pour me défendre.
welche(r/s) quel(le) le choix Welches Auto gefällt dir besser? – Das rote.Quelle voiture te plaît le mieux? – La rouge.

Questions avec préposition + was / wo + préposition

La construction was + préposition est familière et peu utilisée. La construction wo + préposition, contractée en un seul mot, lui est préférée. Cela correspond en français dans la plupart des cas aux questions introduites par une préposition + quoi.

Exemple :
Mit was kann ich helfen?
préférer :
Womit kann ich helfen?Avec quoi/En quoi puis-je t’aider?

Si la préposition commence par une voyelle, un r est inséré entre wo et la préposition.

Exemple :
An was denkst du?
préférer :
Woran denkst du?À quoi penses-tu?

Les questions indirectes

Les questions indirectes sont exprimées par une proposition subordonnée.

Exemple :
Ich weiß nicht, was das ist.Je ne sais pas ce que c’est.

voir les questions indirectes