Les phrases conditionnelles en allemand

Introduction

Les phrases conditionnelles sont introduites par wenn. Elles expriment le fait qu’une action ou situation ne peut se produire que sous certaines conditions.

Apprends à reconnaître et à employer les subordonnées conditionnelles en allemand grâce à nos explications simples et détaillées, nos exemples et nos exercices !

Exemple

Mutter: „Markus, ich will heute Nachmittag einen Kuchen backen. Kannst du mir helfen?“

Markus: „Wenn ich heute Nachmittag Zeit habe, helfe ich dir.

Mutter: „Markus, kannst du mir beim Kuchenbacken helfen?“

Markus: „Wenn ich Zeit hätte, würde ich dir helfen. Aber ich muss noch Hausaufgaben machen.“

Mutter: „Jetzt ist der Kuchen fertig. Du wolltest mir doch helfen!?“

Markus: „Wenn ich Zeit gehabt hätte, hätte ich dir geholfen. Aber meine Hausaufgaben…“

Annonce

Condition réalisable

La condition exprimée est pensée comme réalisable (J’aurai peut-être du temps.). Dans les deux parties de la phrase, l’allemand utilise le présent.

Exemple :
Wenn ich Zeit habe, helfe ich dir.Si j’ai du temps, je t’aiderai.

Condition irréalisable (présent)

La condition exprimée ne se réalise pas dans le présent (Je n’ai pas le temps.). Dans les deux parties de la phrase, l’allemand utilise le présent du Konjunktiv II (ou le Konjunktiv avec würde).

Exemple :
Wenn ich Zeit hätte, würde ich dir helfen.Si j’avais du temps, je t’aiderais. (Mais je n’en ai pas)
Wenn ich Zeit hätte, hülfe/hälfe ich dir.

Condition irréalisable (passé)

La condition exprimée n’a pas été réalisée dans le passé et n’est donc plus réalisable (Je n’avais pas le temps.). Dans les deux parties de la phrase, l’allemand utilise le passé du Konjunktiv II.

Exemple :
Wenn ich Zeit gehabt hätte, hätte ich dir geholfen.Si j’avais eu du temps, je t’aurais aidée. (Mais je n’en ai pas eu et c’est trop tard)

Voir également le Konjunktiv II

Remarques sur la construction

La condition (Zeit haben) est exprimée dans la proposition subordonnée introduite par wenn. Wenn est une conjonction de subordination. Le verbe conjugué est donc renvoyé en fin de proposition.

Exemples :
Wenn ich Zeit habe, …
Wenn ich Zeit hätte, …
Wenn ich Zeit gehabt hätte, …

L’action soumise à condition (helfen) est exprimée dans la proposition principale. Lorsque la phrase commence par la proposition subordonnée, il y a inversion du groupe sujet-verbe dans la proposition principale.

Exemple :
Ich helfe dir, wenn ich Zeit habe.
→ Wenn ich Zeit habe, helfe ich dir.

En effet, le verbe conjugué doit toujours être en 2e position. La première position est ici occupée par la proposition subordonnée (voir les propositions subordonnées).