Les verbes – La conjugaison allemande

Qu’est-ce qu’un verbe ?

Les verbes forment une catégorie de mots qui permettent d’exprimer un processus, une action ou un état se rapportant au sujet d’une phrase (un nom ou un pronom). Ils permettent ainsi de mettre en relation les différents composants de la phrase. Les verbes peuvent exprimer non seulement des actions ou des états, mais aussi des concepts ou des pensées.

Exemple :
Wir gehen nach Hause.Nous rentrons à la maison. (action)
Ich bin froh.Je suis heureux/heureuse. (état)
Woran denkst du? À quoi penses-tu ? (processus, pensée)

Il y a plusieurs types de verbes, et ceux-ci peuvent prendre des formes différentes selon leur fonction grammaticale dans la phrase ainsi que selon leur mode et le temps auquel ils sont conjugués. Voici les définitions des quelques termes grammaticaux correspondant aux différentes formes du verbe en allemand que tu retrouveras régulièrement dans nos explications.

Verbe fort, verbe faible ou verbe mixte ?

La base verbale de chaque verbe se transforme selon le temps (passé, présent, futur) et le mode (conditionnel, subjonctif…) auxquels le verbe est employé, ainsi que selon le sujet de la phrase. C’est ce qu’on appelle la conjugaison.

Exemple :
ich gehe, du gehst, er geht, wir gehen, ihr geht, sie gehen

Il existe en allemand comme en francçais des verbes réguliers et des verbes irréguliers. En plus de cette distinction, on divise traditionnellement les verbes allemands en trois grands groupes pour faciliter leur apprentissage :

Les verbes faibles sont les plus nombreux. Ils sont presque toujours réguliers :

  • Il n’y a pas de modification de la voyelle du radical lorsque le verbe est conjugué. On ajoute seulement la terminaison au radical de l’infinitif.
    Exemple :
    ich lerne, du lernst, … (présent)
    ich lernte, du lerntest, … (prétérit)
  • Le participe II se forme en ge…t.
    Exemple :
    gelernt

Les verbes forts sont irréguliers :

  • Il y a modification de la voyelle du radical lorsque le verbe est conjugué au prétérit et au parfait, parfois même au présent.
    Exemple :
    ich fahre, du fährst, … (présent)
    ich fuhr, du fuhrst, … (prétérit)
  • Le participe II se forme en ge…en.
    Exemple :
    gefahren

Les verbes mixtes sont eux aussi irréguliers :

  • Il y a modification de la voyelle du radical lorsque le verbe est conjugué au prétérit et au parfait (comme pour les verbes forts).
    Exemple :
    rennen – rannte – gerannt
  • Le participe II se forme en ge…t (comme pour les verbes faibles).
    Exemple :
    gerannt

Face à un verbe à l’infinitif, il est impossible de savoir à quelle catégorie il appartient. Il faut apprendre par cœur les verbes irréguliers et leur conjugaison : notre liste des verbes irréguliers allemands est un outil bien pratique pour cela. Tu peux aussi utiliser notre conjugueur pour avoir accès à la conjugaison d’un verbe précis à tous les temps.

Verbe principal, auxiliaire ou verbe de modalité ?

Il y a en allemand trois autres grandes classes de verbes :

Le verbe principal est porteur de la signification du groupe verbal, au contraire du verbe auxiliaire qui n’apporte qu’une information grammaticale dans la phrase. Le verbe principal exprime un état, une action, un devenir, un événement, etc.

Exemple :
Ihr baut ein Haus.Vous construisez une maison.

Les auxiliaires allemands sont sein, haben et werden. Ils permettent de conjuguer les temps composés et de former le passif. Ce sont eux qui portent la marque de conjugaison correspondant au temps verbal et à la personne du sujet dans le groupe verbal. Ils sont suivis du verbe principal qui est au participe II. Pour savoir quand et comment employer les auxiliaires, consulte la page du site dédiée aux verbes sein et haben.

Exemples :
Ihr habt ein Haus gebaut.Vous avez construit une maison. (parfait)
Ihr werdet ein Haus bauen.Vous construirez une maison. (futur)
Das Haus ist gebaut worden.La maison a été construite. (passif)

Les verbes de modalité allemands sont dürfen, können, mögen (möchten), müssen, sollen, wollen. Ils se combinent avec un verbe principal à l’infinitif pour introduire des nuances de sens telles que la possibilité, la nécessité, la probabilité.

Exemple :
Ihr wollt ein Haus bauen.Vous voulez construire une maison.

Verbe à particule séparable ou à particule inséparable ?

En allemand, de nombreux verbes sont formés à partir d’un verbe de base (par exemple ziehen = tirer) auquel a été ajouté un préfixe qui lui confère un nouveau sens lexical (par exemple umziehen = déménager). On appelle ces préfixes « particules séparables » ou « inséparables » .

  • Les particules séparables peuvent se détacher du verbe de base. Lorsque le verbe est conjugué au présent ou au prétérit, la particule occupe la dernière place de la phrase. Au participe II, elle est séparée du verbe de base par le préfixe ge-.
    Il y a de nombreuses particules séparables : ab, an, auf, bei, ein, los, mit, nach, vor, weg, zu...
    Exemple :
    aufstehen : Ich stehe normalerweise um sieben auf. Heute bin ich um acht aufgestanden.se lever : Normalement, je me lève à 7 heures. Aujourd’hui je me suis levé.e à 8 heures.
  • Les particules inséparables forment une unité indivisible avec le verbe de base. Le participe II des verbes qui commencent par une particule inséparable se forme sans le préfixe ge-.
    Les particules inséparables sont : be-, emp-, ent-, er-, ge-, miss-, ver-, zer-.
    Exemple :
    verschlafen : Ich verschlafe normalerweise nie. Heute habe ich verschlafen.avoir une panne d’oreiller : Je n’ai jamais de panne d’oreiller normalement. Aujourd’hui j’ai eu une panne d’oreiller.
  • Certaines particules peuvent être soit séparables, soit inséparables selon le verbe et sa signification.
    Exemple :
    umstellen (déplacer): Wir haben die Möbel umgestellt.Nous avons changé les meubles de place.
    umstellen (cerner): Die Polizei hat das Haus umstellt.La police a cerné la maison.

Consulte notre page dédiée aux verbes à particule pour en apprendre plus.

Les verbes pronominaux

Les verbes pronominaux sont des verbes qui se construisent avec un pronom réfléchi (sich). En allemand, ils sont la plupart du temps employés lorsque l’action est appliquée à soi-même, c’est-à-dire lorsque le sujet et l’objet du verbe sont une seule et même personne.

Exemple :
Ich sehe mich im Spiegel.Je me regarde dans le miroir.

Verbe transitif ou intransitif ?

Dans le dictionnaire, les verbes allemands sont souvent suivis de la mention vt pour « verbe transitif » et vi pour « verbe intransitif ». Mais que veulent dire ces termes grammaticaux ?

  • Les verbes transitifs allemands se construisent obligatoirement avec un objet à l’accusatif. Sans objet, la phrase avec verbe transitif n’a aucun sens.
    Exemple :
    Ich kaufe den Pullover.J’achète le pullover.
    COD à l’accusatif : den Pullover
  • Les verbes intransitifs n’ont pas d’objet à l’accusatif. Ces verbes peuvent être employés seuls et tout de même faire sens.
    Exemple :
    Ich warte an der Kreuzung.J’attends au carrefour.
    pas de COD à l’accusatif
    an der Kreuzung = complément circonstanciel de lieu

Verbes transitifs et intransitifs à la voix passive

Seules les phrases contenant un verbe transitif peuvent être mises au passif car c’est l’objet à l’accusatif de la phrase active qui se transforme en sujet au nominatif dans la phrase passive.

Exemple :
Ich kaufe den Pullover. (voix active )J’achète le pullover.
Der Pullover wird gekauft. (voix passive)Le pullover est acheté.

Les verbes intransitifs ne peuvent pas construire de passif puisqu’ils n’ont pas d’objet à l’accusatif. Il est par contre possible de transformer les phrases contenant un verbe intransitif en une phrase passive grâce au passif impersonnel. Dans ce type de phrase, la première place est occupée soit par le pronom personnel es, soit par un complément circonstanciel (de temps, de lieu, de manière...)

Exemple :
Es wird gewartet.On attend.
An der Kreuzung wird gewartet.On attend au carrefour.

Consulte notre page dédiée aux verbes transitifs et intransitifs allemands ou notre leçon sur le passif pour en apprendre d’avantage.

Verbe personnel ou impersonnel ?

Les verbes personnels allemands peuvent être conjugués à toutes les personnes. Certains ne peuvent être conjugués qu’à la 3e personne du singulier et du pluriel.

Exemples :
gehenaller : ich gehe, du gehst, er/der Mann geht, wir gehen, ihr geht, sie/die Leute gehen
geschehense passer, se produire – es/ein Unglück geschieht, Wunder geschehen (seulement à la 3e personne)

Les verbes impersonnels allemands ne peuvent être conjugués qu’à la 3e personne du singulier avec le pronom es. Ce sont surtout des verbes qui servent à décrire le temps qu’il fait.

Exemples :
es blitztil y a des éclairs, es donnertil tonne, es hageltil grêle, es regnetil pleut, es schneitil neige, es stürmtil y a de la tempête

Les modes : indicatif, subjonctif et impératif

Les modes permettent d’exprimer différents aspects du verbe, différents rapports avec le réel.

L’indicatif est le mode personnel le plus employé, il exprime une action, un événement ou un état certain ou vraisemblable, situé dans le réel. Il a 6 temps verbaux : le présent, le prétérit, le parfait, le plus-que-parfait, le futur simple et le futur antérieur.

Exemple:
Ich komme zur Party und ich habe schon ein Geschenk.Je viens à la fête et j’ai déjà un cadeau.

Le subjonctif allemand est le mode de l’irréel. Il est employé pour exprimer une éventualité, un doute, un souhait ou une action qui n’a pas encore été réalisée au moment où l’on parle. Il y a deux subjonctifs en allemand : le subjonctif I et le subjonctif II. Le subjonctif est utilisé, par exemple :

  • dans les propositions conditionnelles qui indiquent que quelque chose ne peut avoir lieu que sous certaines conditions.
    Exemple :
    Ich käme zur Party, wenn ich ein Geschenk hätte.Je viendrais à la fête si j’avais un cadeau.
  • dans le discours indirect pour souligner le fait que les paroles sont seulement rapportées et que le locuteur n’en est pas à l’origine (prise de distance).
    Exemple :
    Petra sagt, sie komme zur Party und sie habe auch schon ein Geschenk.Petra dit qu’elle vient à la fête et qu’elle a déjà un cadeau.
  • pour formuler un souhait .
    Exemple :
    Ich wünschte, ich hätte schon ein Geschenk.J’aimerais avoir déjà un cadeau.

L’impératif est le mode utilisé pour donner un ordre ou un conseil. Pour consulter la leçon dédiée à ce mode, clique ici.

Exemple :
Komm zur Party! Bring ein Geschenk mit!Viens à la fête ! Apporte un cadeau !

Forme personnelle ou non personnelle ?

Die konjugierte Form eines Verbs wird auch finite Form genannt. Es ist also die Form mit der entsprechenden Endung für jede Person. Dies ist wichtig für den Satzbau: Im Hauptsatz steht die finite Form im Deutschen immer an der zweiten Position. An der ersten Position kann das Subjekt, ein Objekt oder eine adverbiale Bestimmung (z. B. Ort, Zeit, Art/Weise) stehen.

Les formes personnelles d’un verbe sont ces formes conjuguées. En d’autres termes, les formes personnelles sont constituées de l’association d’un radical et d’une terminaison correspondant au sujet de la phrase. Cette distinction est importante en allemand car elle a un impact sur la structure de la phrase : dans une phrase déclarative simple, le verbe conjugué occupe toujours la deuxième place (la première étant occupée par le sujet de la phrase ou un par un complément circonstanciel).

Exemple :
Luisa zeigt aufgeregt am Abend dem Bruder ihre Medaille.
Am Abend zeigt Luisa aufgeregt dem Bruder ihre Medaille.Le soir, Luisa, toute excitée, montre sa médaille à son frère.

Les formes non personnelles d’un verbe sont ces formes non conjuguées. Elles comprennent donc l’infinitif, l’infinitif avec zu et les deux participes. Un verbe à une forme non personnelle est placée en fin de phrase.

  • Infinitif : L’infinitif est la forme de base du verbe. On l’utilise pour former le futur simple ou à la suite d’un verbe de modalité, par exemple.
    Exemples :
    Ich werde dich anrufen.Je t’appellerai.
    Sie kann schwimmen.Elle sait nager
  • Infinitif avec zu : Certains mots, certaines tournures et expressions sont suivis d’une construction à l’infinitif avec la préposition zu .
    Exemple :
    Ich freue mich, dich zu sehen.Je suis heureuse de te voir.
  • Les participes I et II : Le participe I ne joue aucun rôle dans la conjugaison, il est utilisé comme un adjectif. Le participe II permet de former les temps composés du passé que sont le parfait, le plus-que-parfait et le futur antérieur ainsi que les temps du passif.
    Exemples :
    Ich habe heute lange geschlafen.J’ai dormi longtemps aujourd’hui.
    An der Grenze wurden alle Ausweise kontrolliert.Tous les passeports ont été contrôlés à la frontière.

Plus d’informations sur les verbes allemands

En cliquant sur le thème de ton choix, tu auras accès à des explications détaillées, des exemples et des exercices pour t’entraîner.