Le tiret

Introduction

En allemand comme en français, il y a deux sortes de tirets : les tirets doubles et le tiret simple. Le tiret simple (attention à ne pas le confondre avec le trait d’union (plus court) !) marque une pause entre des mots ou des phrases. Les tirets doubles sont utilisés comme les parenthèses, mais leur emploi permet de mettre l’information supplémentaire en valeur.

Sommaire

  • Séparation de mots isolés, marqueur de pause
  • Informations complémentaires
  • Fonction introductive
  • Interruption du discours, changement d’interlocuteur ou de thème
  • Le tiret dans les trajets

Séparation de mots isolés, marqueur de pause

Mots isolés

Le tiret simple peut être employé entre des mots isolés ou des groupes de mots pour les séparer de façon plus marquée qu’avec la virgule.

Cet emploi est fréquent dans les messages publicitaires et les médias.

Exemples :
Sommer – Sonne – StrandL’été – Le soleil – La plage
Rom – Niedergang einer WeltmachtRome – Le déclin d’une grande puissance

Il est aussi possible de présenter un sommaire sous cette forme.

Exemple :
Inhalt: Finite und infinite Verbformen – Unterschiede zwischen regelmäßigen und unregelmäßigen Verben – Alphabetische Liste der unregelmäßigen Verben.Sommaire : Modes personnels et impersonnels du verbe – Différences entre les verbes réguliers et irréguliers – Liste alphabétique des verbes irréguliers.

On utilise aussi le tiret simple entre deux mots formant un ensemble (les conjonctions doubles par exemple) ou bien entre deux mots contraires.

Exemple :
Sandra: Setzt man zwischen „sowohl – als auch“ ein Komma?Sandra : Faut-il mettre une virgule entre « sowohl – als auch [non seulement…, mais encore…] » ?
Clemens: Nein, normalerweise nicht.Clemens : Normalement non.

Marqueur de pause

Le tiret simple peut être utilisé pour marquer une courte pause dans le discours.

Exemples :
Auf die Plätze – fertig – los!À vos marques – prêts – partez !
Reifes Obst und Gemüse in den Mixer schmeißen – auf das Knöpfchen drücken – fertig ist der gesunde Genuss!Mettre des fruits bien mûrs et des légumes dans le mixeur – appuyer sur le bouton – le plaisir sain est prêt !
Ich habe es dir doch schon tausendmal gesagt: Ich – mag – keine – Cola!Je te l’ai déjà dit mille fois : Je – n’aime – pas – le – Cola !

Informations complémentaires

Lorsqu’on ajoute une information complémentaire dans une phrase et qu’on veut la souligner tout particulièrement, on peut mettre cette information entre deux tirets (tirets doubles).

Exemples :
Mitten in der Nacht – der Mond stand hoch oben am Himmel – klopfte es an unserer Tür.Au beau milieu de la nuit – la lune était haute dans le ciel – on frappa à notre porte.
Herr Uklatsch – unser Nachbar, dieser Trunkenbold – hat das nicht zum ersten Mal gemacht.Ce n’est pas la première fois que Monsieur Uklatsch – notre voisin, cet ivrogne – fait cela.

Info

On peut isoler les informations complémentaires du reste de la phrase par des parenthèses, des virgules ou des tirets. Les informations entre parenthèses sont plutôt secondaires, tandis que les virgules sont neutres et que les tirets permettent de mettre l’information en valeur.

Exemples :
Sandra (die Freundin von Paul) hat gestern Kuchen für uns gebacken.Sandra (la copine de Paul) nous a fait un gâteau hier.

information secondaire

Sandra, die Freundin von Paul, hat gestern Kuchen für uns gebacken.Sandra, la copine de Paul, nous a fait un gâteau hier.

neutre

Sandra – die Freundin von Paul – hat gestern Kuchen für uns gebacken.Sandra – la copine de Paul – nous a fait un gâteau hier.

isolement marqué/mise en valeur de l’information

Fonction introductive

Tout comme les deux points, le tiret permet d’annoncer, d’introduire quelque chose. Mais la séparation introduite par le tiret est plus marquée que celle introduite par les deux points. Il est même parfois possible de mettre un tiret là où on ne pourrait pas mettre un autre signe de ponctuation.

Exemples :
Familie Sander war heute nicht zu Hause. Im Wohnzimmer war es still, in der Küche hörte man nur den Kühlschrank rumoren, aber da im Kinderzimmer hörte man – Schritte! War das etwa ein Einbrecher?La famille Sander n’était pas à la maison aujourd’hui. Le salon était plongé dans le silence ; dans la cuisine, on n’entendait que le ronronnement du réfrigérateur, mais dans la chambre des enfants on entendait… des pas ! Était-ce un cambrioleur ?
Patient: Ich habe Schmerzen in der rechten Hand.Le patient : J’ai mal à la main droite.
Arzt: Da hilft nur eines – abschneiden.Le docteur : Il n’y a plus qu’une chose à faire – la couper.

Interruption du discours, changement d’interlocuteur ou de thème

Interruption du discours

En allemand, on peut utiliser les points de suspension ou le tiret pour signaler qu’un discours est interrompu subitement. (En français on emploiera seulement les points de suspension.) Dans ce cas, on ne met pas de point final avant ou après le tiret.

Exemples :
Ich fühle mich immer so – aber erzähle doch lieber von dir.Je me sens toujours aussi… Mais parle-moi plutôt de toi.
Linda: Das kann doch nicht –Linda : Ce n’est pas poss…
Jan: Ich sage dir doch, dass ich es nicht extra gemacht habe.Jan : Mais je te dis que je ne l’ai pas fait exprès.

Mais si la phrase interrompue se termine par un point d’exclamation ou d’interrogation, il faut l’écrire après le tiret.

Exemples :
Wie ist denn das nur –?Comment cela a pu… ?
Hör auf, du böser Hund. Du kannst doch nicht –! Oh nein!Arrête-toi, méchant chien. Tu ne peux quand même pas… ! Oh non !

Au discours direct, on utilise beaucoup plus rarement le tiret que les points de suspension – son effet est plus fort. Lorsqu’on emploie un tiret, on met le point final après les guillemets.

Exemple :
„Könntest du mir bitte –“. Sie brachte ihren Satz nicht zu Ende, weil das Päckchen Mehl im Regal über ihr plötzlich herunterfiel und auf ihrem Kopf landete.« S’il te plaît, est-ce que tu pourrais… ». Elle ne finit pas sa phrase car le paquet de farine sur l’étagère lui tomba brusquement sur la tête.

Changement d’interlocuteur ou de thème

Le tiret simple permet de marquer le changement d’interlocuteur dans les dialogues. Il peut aussi marquer un changement de thème.

Exemples :
„Bringst du mir Äpfel und gutes Olivenöl vom Markt mit?“ – „Ja, aber an welchem Stand kann ich denn Öl kaufen?“« – Est-ce que tu pourrais me rapporter des pommes et de la bonne huile d’olive du marché ?
– Oui, mais à quel étal est-ce que je peux acheter l’huile ? »
(Changement d’interlocuteur)
Ich kann dir jetzt noch nicht sagen, welche Schicht ich nächsten Monat habe. – Sollen wir heute Abend nicht lieber ins Kino gehen, statt uns mit Jan und Silke zu treffen?Il m’est impossible de te dire maintenant quand est-ce que je vais travailler le mois prochain… On ne pourrait pas aller au cinéma ce soir plutôt que de retrouver Jan et Silke ? (Changement de thème)

Le tiret dans les trajets

Lorsque l’on veut faire mention d’un trajet, on relie les deux données géographiques concernées (départ, but, destination, etc.) par un tiret. Il est conseillé de laisser un espace avant et après le tiret.

Exemples :
Der Streckenabschnitt Leipzig – Berlin ist derzeit gesperrt.Le tronçon de ligne entre Leipzig et Berlin est bloqué en ce moment.
Der Flug Los Angeles – New York ist um eine Stunde verschoben worden.Le vol Los Angeles – New York est retardé d’une heure.

Si l’on écrit Los Angeles–New York sans espace avant et après le tiret, la lecture n’est plus aussi facile, et on pourrait comprendre Angeles et New comme une unité.