Le plus-que-parfait – La conjugaison allemande

Introduction

Le plus-que-parfait (Plusquamperfekt) allemand est employé dans un récit au passé (en principe au prétérit) pour renvoyer à des faits, situations, actions qui ont eu lieu précédemment, avant le moment du passé que l’on raconte. Il correspond au plus-que-parfait français.

Apprends tout ce qu'il faut savoir sur l’emploi et les règles de conjugaison du plus-que-parfait en allemand grâce à nos explications simples et claires accompagnées de nombreux exemples et teste tes nouvelles connaissances avec nos exercices !

Exemple

Beim Talent-Wettbewerb spielte Luise fehlerfrei ein schwieriges Stück auf der Flöte.

Sie hatte sehr lange geübt, bevor sie das Stück so perfekt spielen konnte.

Annonce

Emploi

En allemand, on utilise le plus-que-parfait pour parler d’actions ou de faits qui ont eu lieu avant un point déterminé du passé.

Exemple:
Sie hatte sehr lange geübt, bevor sie das Stück so perfekt spielen konnte.Elle s'était exercée très longtemps avant de pouvoir jouer le morceau aussi parfaitement.

Règle de formation

Comme le plus-que-parfait français, le plus-que-parfait allemand est construit avec l’auxiliaire sein (être) ou haben (avoir) au prétérit (qui joue le rôle de l’imparfait) et le participe passé. Pour l’emploi des auxiliaires, voir sein et haben.

Personnesein haben
1re personne du singulier (ich) ich war gegangenj'étais, tu étais,... parti ich hatte gelesenj’avais, tu avais,...lu
2e personne du singulier (du) du warst du hattest
3e personne du singulier (er/sie/es/man) er war er hatte
1re personne du pluriel (wir) wir waren wir hatten
2e personne du pluriel (ihr) ihr wart ihr hattet
3e personne du pluriel/forme de politesse (sie/Sie) sie waren sie hatten

Formation du participe passé

Verbes faibles ou mixtesVerbes forts
ge…t ge…en
gelernt gesehen

Particularités de formation du participe passé

  • Les verbes irréguliers ont un participe passé irrégulier.
    Exemples :
    gehen – gegangenaller – allé
    bringen – gebrachtapporter – apporté
  • Si le radical se termine en par un d ou un t, le participe passé des verbes irréguliers se termine en et.
    Exemple :
    warten – gewartetattendre – attendu
  • Les verbes dont l’infinitif se finit en -ieren construisent leur participe sans ge.
    Exemple :
    studieren – studiertétudier – étudié
    Dire « Ich hatte gestudiert » est une faute assez fréquente chez les francophones.
  • Les verbes à particule inséparable construisent leur participe sans ge (voir les verbes à particule séparable et inséparable).
    Exemple :
    verstehen – verstandencomprendre – compris
  • Les verbes à particule séparable construisent leur participe en insérant ge après le préfixe (voir les verbes à particule séparable et inséparable).
    Exemple :
    ankommen – angekommenarriver – arrivé