Infinitif avec/sans « zu » – La conjugaison allemande

Introduction

L’infinitif est la forme de base, non conjuguée, du verbe. En allemand, il se termine toujour par (e)n. Il est souvent employé à la suite d’un verbe conjugué, un verbe modal par exemple. Dans la phrase principale, le verbe conjugué occupe la deuxième place tandis que l’infinitif se trouve à la fin de la phrase.

Apprends les règles d’usage de l'infinitif avec ou sans la proposition zu grâce à nos explications simples et claires et nos nombreux exemples et entraîne-toi à employer l’infinitif correctement avec nos exercices !

Susi sieht eine Spinne von der Decke krabbeln.

Sie sagt sich: „Ich brauche keine Angst zu haben, diese kleine Spinne kann mir nichts tun!“, und versucht weiterzuessen.

Aber die Spinne krabbelt immer weiter und bleibt direkt vor ihrem Gesicht hängen.

Das ist nicht mehr auszuhalten! Susi springt auf und läuft schreiend Hilfe holen.

Annonce

Infinitif sans zu

Les verbes suivants sont suivis de l’infinitif, il ne faut donc pas rajouter la préposition zu :

  • Les verbes modaux tels que können, dürfen, mögen, … (voir Verbes modaux)
    Exemples :
    Diese kleine Spinne kann mir nichts tun!Cette petite araignée ne peut rien me faire !
    Klaus möchte die Spinne fangen.Klaus veut attraper l’araignée.
    Lorsque l’on donne un ordre avec les verbes müssen et sollen, il arrive que le sujet et le verbe modal ne soient pas mentionnés. Il ne reste alors plus qu’une phrase infinitive.
    Exemples :
    Du musst ruhig bleiben. → Ruhig bleiben!Tu dois rester calme. → Rester calme ! (Reste calme !)
    Du sollst nicht weglaufen. → Nicht weglaufen!Tu ne dois pas t’éloigner. → Ne pas t’éloigner ! (Ne t’éloigne pas !)
  • Les verbes de perception tels que sehen, hören, spüren, fühlen,
    Exemples :
    Susi sieht eine Spinne von der Decke krabbeln.Susi voit une araignée descendre du plafond.
    Klaus hört Susi laut aufschreien.Klaus entend Susi hurler.
  • Les verbes de mouvement tels que gehen, kommen, fahren, laufen, …
    Exemples :
    Susi läuft Hilfe holen.Susi court chercher de l’aide.
    Klaus kommt Susi besuchen.Klaus vient rendre visite à Susi.
  • Les verbes finden et haben lorsqu’ils sont employés avec une donnée locale (on mentionne un lieu)
    Exemples :
    Susi fand die Spinne vor ihrem Gesicht hängen.Susi a trouvé l’araignée pendue devant son visage.
    Susi hat ihren Teller auf dem Tisch stehen.Susi a son assiette sur la table.
  • lassen, schicken
    Exemples :
    Das lässt sich machen.Ça peut se faire.
    Susi schickt Klaus die Spinne entfernen.Susi envoie Klaus la débarrasser de l’araignée.
  • bleiben (au sens de ne pas changer pour une situation)
    Exemple :
    Die Spinne bleibt vor ihrem Gesicht hängen.L’araignée reste pendue devant son visage.

Infinitif avec zu

Avec la majorité des verbes suivis de l’infinitif, il faut employer la préposition zu devant le verbe à l’infinitif.

Exemple :
Susi versucht zu essen.Susi essaie de manger.

Attention !

Dans le cas des verbes à particule séparable on place zu entre le préfixe et le verbe « racine ».

Exemples :
weiteressen → weiterzuessencontinuer à manger
aushalten → auszuhaltensupporter

Changement de signification

Le sens de certains verbes change s’ils sont suivis d’un infinitif introduit par la préposition zu.

VerbeSignification
sans zu
ExempleSignification
avec zu
Exemple
haben avoir (possession) Die Spinne hat acht Beine.L’araignée a huit pattes. devoir Die Spinne hat zu verschwinden!L’araignée doit disparaître !
sein être (identification, état, employé avec un adjectif)
Susi ist blass vor Angst.Susi est blanche de peur. ist zu … = il faut …
ist nicht zu … = on ne peut pas, c’est impossible…

Diese Aufgabe ist unbedingt zu machen.Il faut absolument faire cet exercice.
Es ist nicht auszuhalten.C’est impossible de tenir.

scheinen briller Die Sonne scheint.Le soleil brille. sembler, paraître, avoir l’air de Die Spinne scheint anzugreifen.L’araignée semble attaquer.
brauchen avoir besoin de Susi braucht Hilfe.Susi a besoin d’aide.

devoir (la plupart du temps à la forme négative : ne pas devoir)

Susi braucht keine Angst zu haben.Susi ne doit pas avoir peur de l’araignée.
pflegen prendre soin/s’occuper de quelqu’un, soigner quelqu’un Klaus pflegt Susi gesund.Klaus soigne Susi. faire quelque chose régulièrement, avoir l’habitude de Susi pflegt nachmittags Pudding zu essen.Susi a l’habitude de manger du pudding tous les après-midis.
wissen savoir
(connaissance)
Eigentlich weiß Susi,
dass Spinnen harmlos sind.Au fond, Susi sait que les araignées ne sont pas dangereuses.
savoir (capacité), être capable de Susi weiß sich nicht zu helfen.Susi n’est pas capable de s’en sortir toute seule.
verstehen comprendre Die Spinne versteht kein Deutsch.L’araignée ne comprend pas l’allemand. savoir (capacité), pouvoir Klaus versteht mit Spinnen umzugehen.Klaus sait comment s’y prendre avec les araignées.
gedenken commémorer Wir gedenken der Opfer.Nous commémorons les victimes. avoir l’intention de Was gedenkst du mit der Spinne zu tun?Qu’as-tu l’intention de faire avec l’araignée ?
kommen arriver, entrer Klaus kommt ins Zimmer.Klaus entre dans la pièce. seulement dans l’expression :
zu sprechen kommen
= en venir à (parler de)
Auf die Spinne kommen wir noch zu sprechen.Nous allons encore en venir à parler de l’araignée.
bekommen recevoir Susi bekommt einen Schock.Susi reçoit un choc. dans de rares expressions :
= avoir la possibilité, arriver (succès) ou devoir supporter

Sie bekam die Spinne nicht zu sehen.Elle n’arrivait pas à voir l’araignée.
Die Spinne bekommt Klaus’ Zorn zu spüren.L’araignée se prend la colère de Klaus en pleine figure.

Les phrases infinitives

L’allemand emploie fréquemment une construction à l’infinitif après certains mots, certaines tournures ou expressions. Dans ce cas, on utilise aussi la préposition zu devant l’infinitif. En règle générale, on a alors affaire à une proposition subordonnée infinitive (voir Les propositions infinitives).

Exemples :
Susi hat die Absicht, ganz ruhig zu bleiben.Susi a l’intention de rester calme.
Beim Anblick der Spinne ist es ihr aber unmöglich, nicht schreiend aus dem Zimmer zu rennen.Mais, à la vue de l’araignée, il lui est impossible de ne pas quitter la pièce en courant et en hurlant.

Infinitif avec ou sans zu

Après les verbes lernen, helfen et lehren il est possible d’employer l’infinitif avec ou sans zu. La plupart du temps, on utilise la préposition zu lorsque l’infinitif est accompagné d’un complément d’objet ou d’un adverbe.

Exemples :
Das Kind lernt laufen.L’enfant apprend à marcher.
Ich lerne, fehlerfrei zu schreiben.J’apprends à écrire sans faire de fautes.
Ich helfe dir tragen.Je t’aide à porter.
Klaus hilft Susi, die Spinne zu entfernen.Klaus aide Susi à se débarrasser de l’araignée.

Il est aussi possible de ne pas employer zu dans les propositions subordonnées infinitives lorsqu’elles constituent le sujet de la phrase.

Exemples :
Laut zu schreien, macht Spaß.C’est amusant de crier très fort.
Laut schreien macht Spaß.Crier très fort est amusant.

Qu’est-ce qui est amusant ? – La proposition subordonnée infinitive est sujet de la phrase

Mais : Wir haben Spaß daran, laut zu schreien.Nous trouvons cela amusant de crier.
Et non : Wir haben Spaß daran laut schreien.

Qu’est-ce que nous trouvons amusant (quoi) ? – La proposition subordonnée infinitive n’est pas le sujet de la phrase