Infinitif – Exercice en libre accès

Afficher les signes particuliers
Affiche tes réponses fausses

Exercices en libre accès

Faut-il employer l’infinitif avec ou sans zu ? Choisis la bonne réponse

  1. Sie lässt mich immer .lassen → infinitif sans zuElle me fait toujours attendre.
  2. Mein Großvater pflegte Pfeife .pflegen au sens de avoir l’habitude de → infinitif avec zuMon grand-père avait l’habitude de fumer la pipe.
  3. Diese Übung scheint sehr einfach .scheinen au sens de sembler, paraître → infinitif avec zuCet exercice semble être très facile.
  4. Gehst du mit uns zusammen ?gehen est un verbe de mouvement → infinitif avec zuTu viens faire les courses avec nous ?
  5. Mit dir habe ich noch ein Hühnchen .haben dans le sens de devoir → infinitif avec zuJ’ai encore un compte à régler avec toi.
  6. Er hat die Katze auf seinem Schoß .haben avec une donnée locale (auf seinem Schoß)→ infinitif sans zuLe chat est allongé sur ses genoux. (Il a le chat allongé sur ses genoux.)
  7. Wir bleiben im alten Haus .bleiben au sens d’une situation qui ne change pas → infinitif sans zuNous restons dans l’ancienne maison. (Nous restons habiter dans l’ancienne maison.)
  8. Du brauchst morgen nicht .brauchen avec une négation au sens de ne pas devoir → infinitif sans zuTu n’as pas besoin de venir demain.
  9. Julia neigt dazu, etwas .La plupart des verbes (comme neigen) sont suivis d’un infinitif avec zu.|La proposition subordonnée infinitive n’est pas sujet de la phrase (Julia est le sujet de a tendance) → infinitif avec zuJulia a tendance à exagérer.
  10. Er spürte sein Herz schneller .spüren est un verbe de perception → infinitif sans zuIl sentait son cœur battre plus vite.

Complète les phrases avec un infinitif avec ou sans zu.

  1. Möchtest du es noch einmal (versuchen)  ?möchten = verbe modal → infinitif sans zuEst-ce que tu veux essayer encore une fois ?
  2. Deine Eltern brauchen nicht (mitkommen)  .brauchen (= au sens de devoir) → infinitif avec zu|Dans le cas de verbes à particule séparable, on place zu entre le préfixe et le verbe « racine ».Tes parents n’ont pas besoin de nous accompagner.
  3. Du weißt mich immer (überzeugen)  .wissen (= au sens de pouvoir, arriver à) → infinitif avec zu|Verbe à particule inséparable → zu est placé avant le verbeTu arrives toujours à me convaincre.
  4. Das Auto bleibt wieder (stecken)  .bleiben (= la situation ne change pas) → infinitif sans zuLa voiture est toujours enlisée.
  5. Wir bitten euch, die Schuhe (ausziehen)  .proposition subordonnée infinitive → infinitif avec zu|Dans le cas de verbes à particule séparable, on place zu entre le préfixe et le verbe « racine ».Nous vous prions d’enlever vos chaussures.

Ces propositions subordonnées infinitives avec ou sans zu sont-elles correctes ou incorrectes ?

  1. Wir laden euch ein, mit uns zu feiern.
    La proposition infinitive n’est pas le sujet de la proposition principale (qui invite ? - nous) → infinitif avec zuNous vous invitons à faire la fête avec nous.
  2. Sie wagt es, mir widersprechen.
    La proposition infinitive n’est pas le sujet de la proposition principale (qui ose ? – elle) → infinitif avec zu|Phrase correcte : Sie wagt es, mir zu widersprechen.Elle ose me contredire.
  3. Den ganzen Tag wandern macht hungrig.
    La proposition infinitive est le sujet de la proposition principale (qu’est-ce qui ouvre l’appétit ? – faire de la randonnée) → infinitif peut être employé avec ou sans zuFaire de la randonnée toute la journée ouvre l’appétit.
  4. Er verspricht, im Unterricht zu aufpassen.
    La proposition infinitive n’est pas le sujet de la proposition principale (qui promet ? – il) → infinitif avec zu|Mais aufpassen est un verbe à particule séparable → la phrase correcte est : …im Unterricht aufzupassenIl promet d’être attentif en cours.
  5. Die Lösung zu finden ist kompliziert.
    La proposition infinitive est le sujet de la proposition principale (qu’est-ce qui est compliqué ? – trouver la solution) → infinitif peut être employé avec ou sans zuTrouver la solution est compliqué.